Power Balance

Power Balance

Sondage sur le PowerBalance

Sorry, there are no polls available at the moment.

Le bracelet Power Balance est partout, presque tout le monde en porte un. “C’est tellement efficace que ça a même été interdit dans les compétitions de surf!” me dit un patient. Un autre me rapporte : “J’ai fait une grosse soirée, et le lendemain grâce à mon Power Balance je n’ai pas eu la “gueule de bois”.

Alors ce Power Balance info ou intox ? Est-ce une révolution, un superbe placebo ou un fantastique coup marketing?

Etrangement il est difficile de faire état de vertues plus subjectives que celle du Power Balance et même sur le propre site du fabricant on peut lire:

POWER BALANCE nous rend-il plus fort, plus équilibrés ou plus souples ?

Non, il ne faut pas rechercher des preuves formelles, car seuls des constats empiriques existent. POWER BALANCE ne rend pas un individu plus fort qu’il ne l’était auparavant. Il a été conçu pour s’adapter au mieux aux énergies naturelles du corps. Tout le monde peut l’essayer sur lui-même et s’en faire une expérience personnelle.”

Ça commence mal…

Donc le principe c’est qu’un hologramme imprimé sur un film de mylar permet de rééquilibrer les énergies naturelles du corps. Donc celui de ma carte bleue ne me suffit pas ?

Il est bien connu que si l’on court avec un Ipod dans sa poche on risque de tomber dans le fossé car cet Ipod perturbe grandement nos énergies naturelles du corps.

Deux hologrammes avec un gros “B” en 3D sont nécéssaires sur un Power Balance mais pas 4 ou un seul. D’ailleurs il ne faut pas qu’il soit au niveau de notre centre de gravité, sur le poignet c’est tout aussi efficace et car c’est bien plus facile à vendre sous forme de bracelet. Le fait que l’on fasse 1m20 ou 2m40 un seul bracelet Power Balance suffit et c’est tout aussi efficace. Mais attention l’effet dure un an ensuite il faut en racheter un.

Là où réside le coup marketing du Power Balance ce sont les tests qui permettent d’en évaluer l’efficacité. Ces tests s’apparentent étrangement pour certains à des tests de kinésiologie. Si ce Bracelet Power Balance se trouve être un “hoax” la crédibilité de la kinésiologie en prendrait définitivement un coup car ces tests apparentés à des tests de kinésiologie sembleraient prouver que cela fonctionne!

Mon expérience personnelle du test du Power Balance

Je dois l’admettre, lorsqu’un ami a voulu me faire le test d’équilibre du bracelet, le résultat fut positif. Je tins mieux mon équilibre avec le Power Balance.

Pour éliminer ma propre influence à la suggestion du Power Balance, nous avons alors procédé à un autre test mais celui-ci en demi-aveugle. C’est à dire que mon ami me testait par derrière en me glissant 3 objets successifs dans la poche. Lorsque vînt le tour du bracelet Power Balance dans ma poche, encore une fois je pouvais mieux résister à la pression qu’il exerçait sur mon bras.

Le doute m’envahit: ce bracelet Power Balance rééquilibrerait-il vraiment nos énergies ? Mon esprit cartésien se heurte rapidement à ce phénomène extra-ordinaire. Il doit y avoir une explication plus flagrante que celle du champs électro-magnétique rééquilibré ou l’influence de la suggestion.

Quelques jours plus tard Eurêka !!!


Il y a un test que l’on a pas fait c’est le fait de tester le testeur à sa propre suggestibilité envers le Power Balance! Et c’est de là que peut naître de faux positifs.

Critique des tests du bracelet Power Balance

1. Tout d’abord ce ne sont pas des tests “scientifiquement” valides car la personne qui fait passer le test est la personne qui veut prouver l’efficacité de son bracelet. Le problème que cela pose est que cette personne même si de bonne foi, va de manière inconsciente chercher à prouver l’efficacité du Power Balance.

2. De plus ces test présentent d’étranges similarités avec des inductions d’hypnose, c’est à dire qu’on demande au sujet d’exécuter une série d’action sans questionner ce qu’on lui dit de faire. Cela a pour effet d’augmenter la suggestibilité du patient. Ce qui est déjà discuté dans l’article l’Effet plume de Dumbo.

3. Mais l’une des plus importantes supercheries qui rend ce test convaincant est la direction de l’application de la force dans le test. Ce qui est d’autant plus subtil c’est que la personne qui veut montrer l’efficacité de son Power Balance va aller dans le déséquilibre de la personne sans s’en rendre compte lorsqu’elle teste sans le bracelet et vers la résistance lorsque qu’elle teste avec le bracelet!

Critique du premier Test du Power Balance: Équilibre (pour voir les 3 tests en 1 vidéo cliquez ici)

Car ce qui déséquilibre la personne que l’on teste, est le fait que son centre de gravité dépasse son polygone de sustentation (surface du pied encore au sol). Ceci est en fait normal vu le fait que l’on applique une force perpendiculaire à l’avant bras. Mais si la force est appliquée de manière oblique et en dedans on encourage la personne dans son “déséquilibre” de compensation et la résistance appliquée au bras devient de facto un élément essentiel à l’équilibre général du corps.

Critique du Second Test du Power Balance: Force

Ce test utilise le même principe que le test précédent le vecteur de force est appliqué en bas et en dehors sans le bracelet et verticalement avec le Power Balance.

 

Critique du troisième Test du Power Balance: Flexibilité

Ce test utilise le principe de l’étirement tissulaire. Le premier étirement ou rotation va créer une élasticité temporaire. La seconde rotation avec le Power Balance va utiliser le fait que les tissus soient étirés pour augmenter le phénomène de rotation. Il serait intéressant de faire le premier étirement avec le Power Balance et le second sans.

Nous pouvons aussi démontrer à quel point ce genre de tests n’est pas fiable comme outils de diagnostic, et ce par l’absurde. En effet, qu’en serait-il si nous prouvions que fumer ou boire était bon pour la santé ? Cela ne serait pas logique ; par conséquent ce test n’est pas fiable.

Conclusion
Le Power Balance n’a pas d’effet sur la force, équilibre ou flexibilité. En tout cas les tests qui sont supposés le prouver sont extrêmement biaisés et nous pouvons arriver au même résultat en remplaçant le Power Balance par un trèfle à 3 feuilles par exemple.

Cependant ces tests ne sont pas une preuve sur l’inéfficacité du bracelet. Nous avons procédé à un test en double aveugle et nous obtenions les mêmes résultats avec ou sans Power Balance. Mais comme nous le disions dans la vidéo faites ces tests vous mêmes et tirez en vos propres conclusions.

Certaines personnes en rapportent pourtant des vertus thérapeutiques. Cette explication résiderait au fait qu’elles associent une amélioration normale au fait qu’elle porte le power balance. Aussi nous sommes minés d’émotions et de croyances négatives de part notre éducation, nos religions, notre “caste” et un tel bracelet permettrait d’exorciser ces freins à notre développement personnel.

Nous entendons aussi dire :”mais si c’est du placebo et que ça fait du bien à la personne et alors ?”. Et alors… c’est très grave car cette personne se base sur des croyances aberrantes dans son fonctionnement de pensées. Et si cette personne agit ainsi, que se passe-t-il lorsqu’elle exerce un métier à responsabilité ? si cette personne est un juge, un médecin, un enseignant, ou encore un prêtre ? Va-t-elle se baser sur des croyances farfelues pour prendre ses décisions ?

Cependant ne tirons pas non plus à boulet rouge sur le placebo, le placebo pourrait effectivement aider là où une thérapie plus conventionnelle ne le pourrait pas (voir effet placebo dans les thérpies alternatives).


Voici un petit lien intéressant vers un article de la BBC: Power Balance is a placebo” say experts.

Dernière minute: Que ce passe-t-il quand les fabricants eux même admettent l’inefficacité du bracelet ? voir ici

Où lorsque Power Balance est condamné pour escroquerie à hauteur de 50 M de $ ? voir ici

Les vidéos de Ostéopathie-64 sur le Power-Balance passe sur Capital-M6 dimanche 9 Janvier 2011!

Bien sûr le placebo existe aussi dans l’ostéopathie en voici d’ailleurs une critique.